La Danse des Aiguilliers

PBF Ambrien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Résumé - La Main d'Oberon

Aller en bas 
AuteurMessage
damia
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 13/02/2005

MessageSujet: Résumé - La Main d'Oberon   Lun 16 Mai à 1:09

Explorant la Marelle Primale, Corwin, Random et Ganelon découvrent u’elle est taché, près du centre, par une marque qui correspond au dessin de l’intrusion de la Route Noire en Ambre. Tandis que Corwin et Random discutent de ce qu’ils peuvent faire, Ganelon gagne en courant le centre de la Marelle, en passant par la zone souillée, pour récupérer un petit objet qui gît près du milieu. L’objet s’avère être un Atout percé par une dague.

Une bête sort de la caverne voisine, un griffon pourpre enchaîné ici pour protéger la marelle. Il est amical envers Corwin et Random, mais effraie les chevaux et lorsque celui de Random s’enfuit en passant sur la Marelle, il est foudroyé.

Ganelon suggère alors d’essayer quelque chose. Il fait couler une goutte du sang de Random sur la Marelle. Cela détruit un petit moreau de cette dernière, lui faisant prendre une couleur noire similaire à celle de la tache centrale. Il semble donc que celle-ci ait été causée par l’écoulement d’une grande quantité de sang ambrien. Réexaminant l’Atout à la lumière de cette révélation, Corwin et ses amis arrivent à la conclusion qu’il s’agit probablement de la personne dont le sang a été versé sur la Marelle, et Random comprend qu’il s’agit de son fils, Martin.

De retour au palais, Corwin va prévenir Vialle du voyage de son époux. Comme c’est une auditrice attentive et perceptive, cette discussion est la première chose agréable qui arrive à Corwin depuis longtemps. Il baisse sa garde et parle librement à la jeune aveugle. Il admet que le trône ne l’intéressait pas pour le pouvoir qu’il donne, mais uniquement parce que Eric et lui se le disputaient, et aussi que les raisons qui le poussent à défendre Ambre reposent sur les notions abstraites d’honneur et de devoir.

Corwin retrouve ensuite l’Atout dessiné par Dworkin dans son ancienne cellule. Il se transporte dans l’étude du sorcier et y rencontre ce dernier qui le prend pour Oberon, lequel se serait métamorphosé en Corwin.

Ce dernier entre dans la folie de Dworkin en se faisant passer pour Oberon et a la surprise de le voir se transformer pour prendre également la même apparence que lui, dévoilant ainsi son aptitude à la Métamorphose.

Dworkin lui apprend qu’il a tracé la Marelle après avoir fui le Chaos, en se servant du joyau du jugement, et que le dommage infligé à la Marelle est répercuté dans son propre esprit. Il lui dit aussi qu’Oberon est son fils et celui de la licorne. La solution qu’il propose à la situation en cours est de se détruire au centre de la Marelle, afin qu’Oberon puisse ne tracer une nouvelle à sa place. Il semble, cependant, que ce traitement serait fatal à Ambre.

Quittant la chambre de Dworkin, tous deux se retrouvent au bord de la Marelle Primale. Dworkin réalise alors qu’il n’a pas affaire à Oberon, mais à Corwin. Il lui explique comment on peut tenter de réparer la Marelle et commence à perdre les pédales, son corps se transformant en quelque chose d’épouvantable. Pour s’échapper, Corwin s’empare d’un Atout posé sur le bureau de Dworkin et se téléporte au loin.

Et il se retrouve dans les Cours du Chaos.

Le souvenir d’être déjà venu à cet endroit, amené ici par Oberon lorsqu’il était enfant, lui revient alors.

Un étrange cavalier au corps glabre le défie et Corwin le tue. Un autre cavalier s’approche, une arbalète à la main, et Corwin éprouve une sensation étrange au moment où il pose les yeux sur cet homme qui reconnaît son épée, Grayswandir, et le laisse aller en lui demandant de se souvenir de lui. Espionnant un peu les habitants du Chaos, Corwin peut les voir se préparer à la guerre et se diriger vers la Route Noire.

Il contacte alors Gérard par Atout et revient au château d’Ambre. Il découvre que si quelques heures seulement se sont coulées pour lui, il a disparu pendant huit jours, compte tenu du différentiel de flux temporel entre Ambre et les Cours.

Il confronte alors Brand avec l’Atout percé. Brand reconnaît alors avoir poignardé Martin et lui explique en outre que Bleys a prévu de lancer une attaque sur Ambre et que Fiona s’est rendue dans les Cours du Chaos. Il le presse de réunir la famille pour contacter Bleys et Fiona par atout, chacun à leur tour, et de les tuer.

Après s’être restauré, Corwin reçoit un nouvel appel par Atout, cette fois de Ganelon qui a réussi à se procurer un jeu. Ils se retrouvent peu après et Corwin peut discuter avec Benedict, qui porte maintenant le bras mécanique ramené de Tir-na Nog’th. Selon Benedict, Random est toujours en Ombre, à la recherche de Martin. Corwin donne à Benedict l’Atout des Cours du Chaos, pour éventuellement lancer une attaque contre elles.

Gérard arrive sur ces entrefaites, par l’Atout de Benedict, furieux car Brand a disparu et sa chambre est pleine de sang. Il veut absolument des réponses à ses questions et lorsque Corwin s’y refuse, il devient fou de rage. Corwin est bien parti pour recevoir la trempe de sa vie, jusqu’au moment où Ganelon s’interpose et assomme Gérard.

Alors qu’il traverse la forêt d’Arden pour se rendre e Ombre, y rechercher le joyau du jugement, Corwin est poursuivi par un mantichore. Son frère Julian la tue et tous deux discutent.

Julian justifie son alliance avec Eric et Caine par le souci unique de contrer la cabale formée par Bleys, Brand et Fiona, Eric n’ayant pris le trône que parce qu’il n’avait pas d’autre choix. Il ajoute que le fait de rendre Corwin aveugle était son idée et qu’il craint les pouvoirs de Brand qu’il soupçonne d’être devenu un « Atout vivant ».

De retour à son ancienne maison sur l’Ombre terre, Corwin s’aperçoit de la disparition du tas de terreau, et donc du joyau du jugement qui se trouvait à l’intérieur. Il se rend chez Bill Roth, apprend où se trouve le terreau mais se rend compte alors que Brand est déjà venu s’emparer de la gemme.

Espérant empêcher Brand de s’accorder sur e joyau du jugement, Corwin demande à Gérard de monter a garde auprès de la Marelle d’Ambre, et à Llewella de faire de même à Rebma.

Fiona arrive sur l’Ombre Terre en contactant Corwin par atout et de là, l’emmène, en passant par d’étrange raccourcis, en Ombre, jusqu’à la Marelle Primale. Elle profite du temps du voyage pour lui expliquer comment elle et Bleys n’ont laissé vivre Brand que parce qu’ils pensaient qu’il était le seul à détenir le secret de la réparation de la Marelle. Elle lui dit aussi comment Brand, en réaction à une vision de Corwin une nuit à Tir-na Nog’th, a essayé de le tuer en arrangeant son accident de voiture sur l’Ombre Terre.

Le temps qu’ils arrivent à la Marelle Primale, Brand est déjà en train de la parcourir. Corwin se lance derrière lui, l’épée à la main, bien décidé à tuer son frère pour mettre un terme à tous ses problèmes. Comprenant toutefois que le fait de répandre encore du sang sur la Marelle ne ferait qu’aggraver la situation, Corwin se sert de l’influence qu’il a sur le joyau du jugement pour conjurer une tempête et des éclairs qui forcent Brand à s’échapper en se téléportant.

Corwin retrouve ensuite, auprès de sa tombe, Random et Martin, et ce dernier lui raconte comment Brand l’a agressé et comment il a rencontré Dara. Un appel de Ganelon interrompt leur conversation et ils ramène leur attention à la protection de la dernière Marelle, celle de Tir-na Nog’th. Etant donné que Brand semble capable de se déplacé instantanément, Ganelon a demandé à Benedict de parcourir la marelle d’Ambre jusqu’en son centre et de se tenir prêt à se téléporter à Tir-na Nog’th dès que celle-ci apparaîtra dans le ciel.

Corwin se rend jusqu’au pied de l’escalier et établit le contact avec Benedict par atout. Lorsque le reflet d’Ambre apparaît dans la clarté lunaire, Benedict se téléporte à côté de la Marelle de Tir-na Nog’th, juste avant que Brand n’y apparaisse. Corwin, grâce au contact d’Atout qu’il maintient avec Benedict, entend Brand décrire ses plans pour effacer la Marelle et en tracer une nouvelle, dont il sera le maître et le monarque.

Brand propose alors un marché à Benedict, lui parlant jusqu’à ce qu’il s’en soit assez rapprocher pour utiliser le joyau afin de l’immobiliser. Corwin, toujours spectateur de cette scène, est dans l’incapacité d’aider Benedict quand Brand s’approche de ce dernier une dague à la main. Brusquement, le bras mécanique se tend et commence à étrangler Brand, le pendant à la chaîne au bout de laquelle est accroché le joyau du jugement. Brand brise cette dernière et abandonne la gemme à Benedict.

Une fois Benedict ramené de Tir-na Nog’th par Corwin, tous deux discutent de cet incroyable enchaînement de coïncidences, reconnaissant qu’il doit y avoir une force agissant derrière tout ça. Corwin suggère que c’est probablement l’œuvre d’Oberon.

Benedict et Corwin tentent alors de contacter leur père par Atout. Cette tentative couronnée de succès leur permet de découvrir que Oberon a été tout du long avec eux, sous l’apparence de Ganelon.

Résumé de Wujick dans Chevalier des Ombres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Résumé - La Main d'Oberon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La main invisible
» Résumé de l'intrigue
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Résumé progressif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Danse des Aiguilliers :: Ambre et le reste :: Le Cycle d'Ambre-
Sauter vers: